• Bienvenue au Conservatoire Botanique des Iles de Guadeloupe

Qui est en ligne?

Nous avons 11 invités et aucun membre en ligne

Nombre de visiteurs

Aujourd'hui30
Semaine96
Mois1505
Total26189

Statistiques

Membres
557
Articles
153
Clics sur articles
391814

Espace adhérents

En vente au CBIG

Nous vendons des sets de table (fleurs, fruits, arbres, paysages, etc...) (5€, l'unité).
Contactez-nous, pour plus de renseignements.

 La groseille pays

 

Antilles: Gwozèy, Wozèl, Lozèy Giné, Gwozèy Giné, Granlozèy

Caraïbe anglophone: Sorrel,
Caraïbe Hispanophone: Acedera de Guinea, Aleluya colorada, 
Trinidad:  Roselle

 

Son nom scientifique est  Hibiscus sabdariffa L. var sabdariffa et fait parti de la famille des MALVACÉES (Hibiscus, Gombo). 

Son origine est incertaine, elle proviendrait d'Afrique et aurait été importée en Amérique tropicale au XVII ème siècles ou encore serait native d’une région allant dInde à la Malaisie, puis se serait répandu en Afrique et aurait atteint le Nouveau Monde au  XVII ème siècle, emportée par les esclaves.
Cette plante peut atteindre 3 m, ses feuilles peuvent être ovales ou trilobées.
Ses fleurs sont jaunes pâles tachetées de brun rouge à la base.
Le fruit est une capsule ( fruit qui s'ouvre seul à maturité) est entouré d'un calice rouge persistant et charnu
.

C'est une plante annuelle, c'est à dire qui fleurit  qu'une fois par an.
(Semi mai à juillet et  récolte de novembre à janvier).

Il existe plusieurs variétés de groseilles.
Rouge, noire(africaine), blanche, rayée…L’espèce est exploitée pour sa fibre et principalement pour ses calices.
Ce sont les calices de type rouge qui sont les plus utilisés.Elle est cultivée dans toutes les Antilles, sans pour autant être très répandue.

Cette plante est aussi connue en Égypte et au Mexique où on l'appelle « flor de Jamaica ».A la Dominique et en Amérique tropicale, la « groseille de noël » est prisée en jus bien frais préparé à partir des calices cuits et pressés. En Guadeloupe, un sirop traditionnel, le « sirop de groseille » est confectionné à Noël .

Toutes les parties de l’Hibiscus sabdariffa
(calice, tige, feuille) sont utilisées soit dans l’alimentation, soit dans la médecine traditionnelle, soit dans l’industrie textile.
Utilisée dans la plupart des médecines traditionnelles aussi bien dans les pays du Sud que dans les pays du Nord.Néanmoins, seul un nombre limité de ces propriétés médicinales a fait l’objet d’études cliniques menées pour la majeure partie sur des animaux.

Les avancés de la science:
Les calices, ont une concentration élevée en acides, vitamine C et surtout en anthocyanes (pigment faisant partie des polyphénols contenu dans les calices), constituent la partie de la plante la plus valorisée. Ces composés anthocyaniques qui sont dotés d’activités anti-oxydantes importantes. Ils sont surtout utilisés pour la production de boissons désaltérantes et tonifiantes. Plusieurs de ces propriétés médicinales sont attribuées aux concentrations élevées en acides organiques, notamment en acide malique, ascorbique et acide citrique.

Deux études cliniques, l’une en Iran et l’autre au Mexique, réalisées respectivement sur 54 et 75 patients, ont mis en évidence que la consommation journalière d’extrait d’H. sabdariffa diminuerait de manière significative la tension artérielle.
Les extraits en pré-ébullition soigne le stress. La décoction fait diminuer la tension artérielle et augmente la diurèse.  Baisse de 10% de la tension artérielle.

Les utilisations de la groseille:

Infusions:

- Employé contre l'hypertension artérielle ou les troubles urinaires: 3 tasses par jour.
Mettre à bouillir 1 litre d'eau. Ajoutez les calices de groseilles (6) et retirez du feu.
Laissez infuser environ 15 minutes. Filtrez et parfumez selon votre goût.

Ces informations sont données à titre indicatif et ne peuvent substituées votre traitement.
Avant toutes utilisations, veuillez consulter votre médecin.

Jus:

Cette boisson est  élaborée à partir d’un extrait aqueux obtenu après trempage des calices dans de l’eau chaude ou à température ambiante.
Après filtration, du sucre ainsi que d’autres ingrédients, tels que d’autres jus de fruits, des aromatisants, des morceaux de fruits (ananas, fraise, gingembre), etc..., peuvent être ajoutés selon le pays pour la confection de la boisson finale.

Cette boisson largement répandue en Afrique et en Asie est connue sous plusieurs appellations.

Au Sénégal où elle est très appréciée, elle est nommée « bissap » et sa consommation est maximale pendant le mois de ramadan.

Au Mali, en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso, la boisson est appelée « da bilenni ».

En Égypte, elle est plus connue sous la dénomination de « boisson des pharaons ».

Au Soudan, c'est l’appellation « thé de karkadé » qui est utilisée.

Légumes feuilles:
Les feuilles peuvent être mangées après cuisson comme des épinards ou ajouté dans le calalou.

Pétillant, Vinaigre peuvent être confectionné (Monsieur hector POULLET, à capesterre belle eau).

 


Besoin d'une information, contactez-nous!